Sommaire

  Thematiques



 

 


 
 
 


Article : Astrologie

 

GUERISSEURS PHILIPPINS : Chirurgiens à mains nues

En 1958, les journalistes Ormond et Mac Gill dans "Into The Strange Unknow" (Dans l'Étrange Inconnu) relataient les activités de guérison paranormale par la "chirurgie psychique" auxquelles ils avaient assisté. Depuis et durant de nombreuses années, ce type de guérison spirituelle suscitera de vastes controverses ; il est vrai que le terme de "chirurgie psychique" inventé par l'écrivain Harold Sherman n'était pas fait pour calmer les débats, car il laissait penser que la guérison spirituelle pratiquée par les guérisseurs Philippins était une technique chirurgicale parallèle à la chirurgie occidentale alors qu'il s'agissait bien d'une guérison spirituelle résultant de pratiques religieuses. D'où l'amalgame et l'indignation des médecines occidentales considérant que cette "chirurgie psychique" n'était qu'une forme de charlatanisme médical, d'autant plus que ces chirurgiens de la 4ème dimension additionnaient leur pratique thérapeutique d'une habile simulation d'opération dont ils auraient pu sans doute se passer.

Malgré tout il s'agissait bien et exclusivement de guérison spirituelle ce qui faisait dire à l'un deux Eleuterio Terte "Je ne peux rien faire sans le pouvoir du protecteur Spirituel qui est en moi". Les témoins le constatèrent, Dieu avait utilisé le guérisseur philippin pour accomplir ce véritable miracle. Les films pris par Ormond et Mac Gill montrent que ces opérations chirurgicales "sans douleur, ni sang, ni plaie ouverte" étaient quelque chose d'extraordinaire, de miraculeux.

En 1974, le sous Comité du Sénat US et la Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et des Fraudes tinrent des audiences spéciales sur cette chirurgie psychique qui sentait le soufre et l'escroquerie ; même la police s'en mêla ainsi que la FTC (lutte contre le cancer), l'American Medical Society, et divers organismes qui réagirent face à des concurrents qui guérissent mystérieusement, miraculeusement là où les princes du bistouri et de la pilule échouaient.

Dès 1986, les guérisseurs philippins qui exerçaient aux USA (T. et G. Magno, José Bugarin, Placido Palitayan, Terrymagno) furent arrêtés pour exercice illégal de la médecine. Mais ces opérations avaient fait grand bruit aux USA, Brésil, Philippines et eurent des échos dans le monde entier, donnant lieu à des débats houleux avec pour question centrale le fait de savoir si oui ou non les chirurgiens psychiques ouvraient le corps de leurs patients ou si ce n'était que de la simulation et si, oui ou non, le sang produit et les tissus prélevés durant ces opérations étaient bien ceux des patients.

Japonais, allemands, américains, australiens, tourmentés par ces guérisseurs peu ordinaires firent des tests nombreux mais ne purent éclaircir le mystère. D'autres études donnèrent à conclure qu'il s'agissait bien de véritables opérations paranormales, différentes des opérations chirurgicales habituelles et qui elles guérissaient bel et bien. Finalement, faute de pouvoir donner d'explication valable, les débats cessèrent. Après tout, le but n'est-il pas de guérir et non de convaincre...

Mais alors qui étaient ces "chirurgiens psychiques" si controversés ? les descendants d'une vieille lignée de chirurgiens psychiques dont on trouve les plus lointaines traces en 1565 dans le récit d'un explorateur espagnol, prêtre de surcroît, le dénommé Pedro Chirino qui relate une opération identique aux Philippines, récit confirmé par celui d'un autre explorateur britannique, en 1588, nommé Cavendish. En fait à ces opérations "chamaniques" les catholiques incorporèrent la 3ème personne de la Trinité, le Saint Esprit. Les guérisseurs philippins obtiennent leurs facultés paranormales en dialoguant avec le Saint Esprit. D'ailleurs, lorsqu'on les interroge, les guérisseurs philippins qui sont tous des spiritualistes chrétiens affirment recevoir des ordres d'Esprits supérieurs qui prétendent être "les messagers Spirituels du Christ".
Mais ces guérisseurs hors normes appartiennent depuis plus d'un siècle à une organisation fondée en 1904, "l'Union Spiritualiste Chrétienne des Philippines", où l'on pratique le spiritualisme, une médecine dite du "fluide magnétique", mais aussi moralité et la sainteté avec une extraordinaire vénération pour le Saint Esprit dans lequel Dieu s'est incarné.
Cette association est dirigée par des médiums qui en sont les Protecteurs Spirituels, placés sous la seule autorité de Jésus Christ.

Infos et sources :
Les enseignements secrets des Spirites d'Harvey Martin (en Anglais)
Ormond Mac Gill : Into The Strange Unknown(Esoteric Fondation)


[Retour sommaire astrologie/paranormal]

haut de page

 

  Informatique

Les Logiciels de Ged pour
Pour consulter notre gamme complète de produits et obtenir des informations :
CLIQUEZ-ICI

  Revue de presse